<- Menu

<- La Costa del Sol


                     

 

 

COSTA DEL SOL

Gastronomie

 

La cuisine traditionnelle de Malaga plonge ses racines dans les fourneaux des classes les plus modestes, dont la plupart cuisaient ce qu’ils obtenaient  de la chasse, de la ferme, de la pêche ou d’un piège placé furtivement. De cette façon, cette cuisine originaire du plus profond de Málaga est devenue indétrônable et est inextricablement liée à son histoire , à ses modes de vies.

Loin de la conception de la cuisine comme simple moyen de subsistance, on la considère plus à notre époque comme un art, et ses plats font désormais partie du patrimoine culturel de la société. Nous recommandons aux visiteurs de se plonger dans les saveurs et les parfums de la gastronomie malaguène et nous les encourageons à gouter des plats tels que « el Ajoblanco » (soupe froide à base d’ail et d’amende), le « Ensalada Malagueña » (salade de Málaga), la « Porra » (appelé aussi « Salmorejo » dans d’autres régions d’Andalousie) ou encore « las Berenjenas con miel de caña de Frigiliana » (Aubergines frites au miel).

La cuisine de Málaga est aussi réputée pour ses potages et ses ragoûts parmi lesquels le Gazpachuelo (soupe à base de pommes de terre) est l’un des plus connus. Ce plat d’origine modeste a vu sa recette revisitée pour donnée naissance a la Sopa Viña AB, à laquelle on rajoute du merlu, des gambas et des clovisses ainsi qu’in peu de vin Amontillado.

Comme autres plats traditionnels  on peut citer la Sopa de Perota de Álora- plat de caractère et savoureux qui nous rappelle aux richesses du potager de Málaga-, la Sopa de tagarninas ou encore las Berzas Malagueñas. Ces recettes populaires se retrouvent dans la majorité des bars et restaurants des villes et villages de la province et sont une façon idéale de se réchauffer après une journée passée à se promener dans la Sierra Malagueña ou à profiter de l’aspect culturel qu’offre la ville.

Cependant, le plus réputé de la gastronomie de Málaga est sans aucun doute « las Migas », un plat simple qui peut s’accompagner de presque n’importe quoi (légumes, charcuterie, poisson, oranges…) et que l’on nome « plato de los Montes » lorsqu’il est servi avec du chorizo, du boudin, des poivrons et du lomo. Ceux que l’on appelle « ventas », restaurants routiers ou familiaux le long de tout le réseau routiers sont le meilleur endroit pour les gouter.

La touche marine est toujours présente sur les tables de Málaga. On ne conçoit pas Málaga sans son « pescaíto  frito », ses anchois au vinaigre, ses calamars farcis ou les superbes sardines en brochette. Tout au long de la cote on peut découvrir d’innombrables plats à base de poissons et fruits de mer qui attirent aussi bien les habitants que les visiteurs.

Il est recommandé de garder un peu de place pour gouter les desserts de la région. Les Borrachuelos (appelés ainsi, les « beignets ivres » , car la pate est faite avec de l’anis et du vin) sont préparés pour la période de Noël. Le Bienmesable d’Antequera, la délicieuse Meloja (crème de figue avec des fruits secs), les Gachas aux fruits secs ou les Roscos sont un autre moyen de finir un bon repas.

 

 

(c) Turismo Costa del Sol/www.visitacostadelsol.com.

 

 

 

► Haut de Page

 En savoir plus sur la Costa del Sol   
 Soleil et Plages
 Gastronomie Golf  

 

VolverContinuar