<- Menu

<- La Costa del Sol


                     

 

 

Histoire de Marbella

 

  

Le nom: Marbella a une étymologie préromaine; elle est le fruit de l´union des mots MA + AR = MAR, qui veut dire (beaucoup d´eau), et le mot BILA/BILLA, qui veut dire (montagne). Marbella exprime donc la réalité du passé, et non pas la réalité actuelle, de (montagne avec beaucoup d´eau)

Le bouclier: Les Rois Catholiques ont donné à Marbella son bouclier d´armes, à travers la Charte Royale faite à Barcelone en 1493.

Marbella a des siècles d´histoire, de culture qui ont laissé leurs traces dans toute la municipalité et surtout dans le centre historique. des vestiges romains, arabes et chrétiens peuvent être observés dans le centre historique et sont toujours en très bon état.

Des vestiges préhistoriques ont été trouvés à Marbella, autant du Paléolithique- c´est le cas du Coto de Correa à Las Chapas-, que du Néolithique – c´est le cas de la grotte de Pecho Redondo, du Coto Correa de Las Chapas et des grottes de Puerto Rico au versant Sud de Sierra Blanca-.

 

La civilisation romaine

La civilisation romaine a laissé, dans notre région, différents signes du passé. En plein centre historique, vous trouverez des vestiges de l´occupation romaine: sur les murs du Château vous observerez trois chapiteaux; des travaux récents dans la rue Escuelas ont permis de découvrir des vestiges d´un monument romain, antérieur au Château; des restes de céramiques du type sigillata, sur la Place des Orangers; une tombe sur la Place de la Victoire...

Dans notre municipalité vous trouverez de nombreux signes de l´occupation romaine. A Las Chapas, des tombeaux ont été découverts (Chemin de l´Horloger); des scories provenant des activités de l´exploitation minière ont été trouvées sur les collines de Cerro Torrón et Cerro del Trapiche; les bases d´un pont romain à «Puente Romano»; des fragments de céramique dans le cimetière de San Pedro Alcántara; mais aussi près de la Tour du Duc à Puerto Banús. Les sites archéologiques les plus importants de Marbella: «Ville Romaine de Río Verde» et les «Thermes Romaines de Guadalmina» sont de cette période.

 

Les Musulmans

La configuration urbanistique de notre ville pendant les premiers deux cent ans d´occupation n´est pas encore Claire. Le Château fut construit au 10ème siècle. A une époque postérieure, une grande clôture fut construite Dans le but de protéger la population qui s´établissait près du château.

Marbella était le chef-lieu de la «Terre de Marbella» qui était formé par une série de villages comme Ojén, Istán, Benahavís, Alicates, Nagüeles, Cortes, Almáchar, Tramores, Daidín, Montemayor, Arboto, Fontanillas, Benamarín, Arbunjendín, Benimaydu, Velerín, Benidrís, Benibolás, Montenegral et Esteril.

La ville se rendit aux mains du Roi Ferdinand le Catholique le 11 de juin 1485. L´acte de la remise des chefs eut lieu à la «Cruz del Humilladero», Dans la rue Málaga.

La Marbella cristiana

Après sa reconquête, elle fut repeuplée par les gens Venus de plusieurs endroits. Marbella était devenue une ville qui dépendait directement des Rois, qui lui assignaient un Maire pour la gouverner.

 Il faut souligner le rôle de Alonso de Bazán, lié, sans aucun doute, à la grande famille Bazán,dont le représentant était le Marquis de Santa Cruz, Álvaro de Bazán, mais qui l´était par relation lointaine. Cependant, Monsieur Alonso deviendra échevin au sein du Conseil Municipal de la Mairie du Château. Grâce à ses pouvoirs, il réussit à obtenir un grand Empire immobilier et économique, qui après sa mort, servit, à travers ses descendants et par mandat testamentaire, à la création d´un établissement de bienfaisance appelé «Hôpital de la Encarnación», mais connu sous le nom de «Hôpital Bazán».

Un autre personnage qui arriva à notre village fur Lorenzo Domínguez de Rioja, qui fut l´origine des puissants Domínguez, présents dans la vie publique de Marbella jusqu´au 19ème siècle et dont le legs principal fut le Cortijo Miraflores. L´un des descendants les plus importants de cette famille fut José López Domínguez, Capitaine Général des Armées et Président du Gouvernement.

 

Le 19ème siècle

L´activité économique principale de Marbella, depuis ses origines, fut l´agriculture, le commerce, la pêche et l´exploitation des nombreux affleurements de minéraux à Sierra Blanca. Il faut aussi expliquer que Marbella a eu cinq moulins à sucre. Quand Marbella resta en première ligne face à l´ennemi musulman qui occupait le Nord de l´Afrique, la pêche se paralysa presque totalement car ce n´était pas le moment de s´aventurer en dans la mer.

Au 19ème siècle, une série de lois furent promulguées dans le but de favoriser l´exploitation des minéraux. L´existence, à Sierra Blanca, d´un important gisement de fer magnétique, unie à une situation économique favorable, ont permis à notre province d´occuper le second poste national en industrialisation et à créer des établissements pour le traitement de ce minéral au bord de la rivière Río Verde. Les premiers fours d´Espagne dirigés à un usage civil furent créés: «La Concepción» ou Fábrica de Arriba (Usine d´en Haut), et «El Ángel» ou Fábrica de Abajo (Usine d´en Bas). L´exploitation des minéraux devint ainsi la principale activité de notre région.,

Mais de la même manière que les circonstances favorables ont permis le développement de cette industrie, des circonstances défavorables unies aux intérêts douteux l´ont fait disparaître.

De nouvelles lois furent créées Dans le but de favoriser l´agriculture Dans notre pays, ce qui permit la création de plusieurs colonies agricoles; les plus importantes furent celles de San Pedro Alcántara et de El Ángel. Celle de San Pedro fut l´origine d´un important centre de population et celle de El Ángel fut le germe du navire, insigne du tourisme: Andalucía la Nueva et Puerto Banús.

 

Le 20ème siècle

Comme ville agricole, Marbella commença à accueillir les fameux vacanciers, aujourd´hui appelés touristes.

Jusqu´aux années 50 marqués par Ricardo Soriano, puis par les Hohenlohe, Goizueta, Banús, Guerrero, Coca,… la ville actuelle de Marbella a surgi: symbole et signe de tourisme de qualité et qui ha changé définitivement la physionomie de Marbella, de San Pedro Alcántara et de toute la municipalité, ainsi que son activité économique et la façon de vivre de ses habitants.

Dans la deuxième moitié du 20ème siècle, le tourisme s´est développé progressivement à partir des années soixante- dix, et Marbella s´est transformée en l´une des meilleures destinations touristiques au monde.

 

 

 

 

(C) Delegación de turismo/www.marbellaexclusive.com

 

 

 

Golf Marbella Andalousie

Sport Eco Tourisme Aventure Marbella Andalousie

Musée à Marbella et en Andalousie

 

Haut de Page

 Voir les Parcours de Golf Courses sur la Costa del Sol  Voir les Activités sur la Costa del Sol  Voir les  Musées sur la Costa del Sol  

 

Restaurants à Marbella Mijas Fuengirola

 

Vente et Location d'appartements et de maison en Espagne


Voir les Restaurants de la Costa del Sol    Voir les  Propriétés à Marbella  
       
       

                                                                                                                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                 

Continuar